De Nitro-Politic

Humaniste, pas de facade, je n'ai pas de programme politique à vendre et ne vise aucun poste d'élu. Si vous me cherchez, regardez à Gauche.


Sabotage de la gauche : Mission accomplie

Publié par Nitro_Politic sur 1 Novembre 2014, 12:28pm

Catégories : #politique, #François Hollande, #TINA, #Manuel Valls, #Medef, #Parti Socialiste, #Gauche

Tout le monde se souvient des candidatures de témoignage lors des primaires ouvertes du Parti socialiste et du Parti radical de gauche en 2011, de Manuel Valls ayant récolté 5,63% des voix et 0,63% pour Jean-Michel Baylet. Soit 167 000 voix sur 2 650 000 votes exprimés.

Le libéralisme et le caporalisme à la sauce Clemenceau avaient donc été balayés par une écrasante majorité des électeurs. Pourtant un très grand, trop grand, ministère avait été offert sur un plateau à un Manuel Valls connu pour ses convergences d’idées avec un de ses « illustres », et non moins sinistre, prédécesseur, Nicolas Sarkozy.

A la seconde ou le ministre de l’intérieur a pris ses fonctions, il en était terminé du quinquennat de la gauche, pas de celui de François Hollande qui continue et continuera son chemin comme si de rien n’était, bref du Hollande classique.
La gauche possédant tous les leviers du pouvoir en juin 2012, s’en était beaucoup trop pour le libéral Blairo-Strausskahnien Manuel Valls. Lui qui s’était fixé pour mission depuis des années de casser la gauche par le Parti socialiste.
Sa présence dans le gouvernement de Jean-Marc Ayrault n’a été qu’une suite de couacs, de déclarations venimeuses envers ses collègues et de crochepieds envers le premier ministre, de propos outranciers que seules les droites utilisaient avant lui.

Non content d’avoir participé à discréditer le gouvernement Ayrault, Valls a prolongé et même amplifier une politique sécuritaire instauré dans les années Sarkozy, il a légitimé le vote décomplexé à l’extrême droite et toutes les élections d’après juin 2012 le démontrent.

Sabotage de la gauche : Mission accomplie

François Hollande toujours plus préoccupé par ses affaires personnelles, son traité avec Angela Merkel et nos guerres dans le monde a décidé de virer son ami de xxx ans pour imposer à sa place, Monsieur 5%, le représentant le plus à droite de son parti d’origine.

Manuel Valls ne pouvait rêver d’une meilleure occasion pour terminer le travail de décomposition de la gauche. Il a une autoroute devant lui, pas d’opposition, les ¾ des députés et sénateurs (dont le FN, merci Manu) pensent la même chose : que la politique « c’est pas facile », que la croissance tombera du ciel via les dividendes, que les chômeurs sont des fraudeurs, que les pauvres sont des assistés et que les Roms ne sont pas des « gens comme nous ».
Nous sommes dans une situation de soumission totale à des élus qui votent des textes qu’ils n’ont jamais présentés à leurs électeurs, avec un premier ministre qui pense exclusivement à devenir Président de la Vème République en s’alliant avec la droite, et des électeurs de gauche, qui tétanisés par les trahisons sans fin, vont à la pêche ou cueillir des champignons suivant les saisons.

L’objectif d’empêcher la gauche de gouverner est totalement rempli, reste maintenant à savoir comment Valls et ses amis (du moment) du Medef vont se débarrasser de François Hollande, avant ou pendant le premier tour des élections présidentielles de 2017.

Le seul point rassurant c’est que l’ensemble des députés socialistes et PRG vont se prendre une raclée historique et totalement méritée, y compris les frondeurs demie-molle, et que Valls et sa poignée de copains se feront eux aussi ratatiner par la droite qui n’a pas besoin d’un autre Sarkozy.
Inutile de venir prêcher le « vote utile », nous avons déjà donné et la fille du borgne est au zénith dans les urnes et sur tous les plateaux radio et TV.

Je n’ai pas voulu évoqué le drame de Sivens et la mort de Rémi Fraisse dans ce billet, toutes mes pensées vont à sa famille et à ses amis. Le temps d’exiger des comptes aux dirigeants viendra.

PS: Je suis navré pour la publicité disgracieuse imposée par Overblog en haut de cette page, c’est aussi ça le libéralisme à tous les étages, pas d’sous, mange de la pub.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

plombier 25/03/2015 22:57

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

serrurier paris 24/11/2014 18:48

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement

Croisepattes 01/11/2014 13:50

La Gauche est morte ! Vive la Gauche ! ;-)

Concernant la pub sur ton blog, c'est surtout du au fait que quand tu ne publie pendant un certains moment de façon régulière tu y as droit et overblog est le roi pour ça.
Wordpress aussi, dans une moindre mesure puisqu'on peu les faire disparaître en un clic.

Croisepattes 01/11/2014 19:40

@Nitro

Je ne suis pas parti de la Gauche, c'est elle qui m'a quitté. Je l'attend comme un amoureux éconduit. ;-) Je rigole !

@Bibi

Laisse ton WP en stand by durant quelques semaine et des minis bannières de pub s'invitent, subtilement, mais s'invitent.

Si tu mets vraiment de la pub chez toi, je n'hésiterai à cliquer dessus !

;-)

Pensez BiBi 01/11/2014 17:01

@Croisepattes

Je n'ai pas de pub chez moi.
Mon blog est pourtant chez WordPress.
Et il se peut - m... de m... - qu'un jour prochain, j'introduise de la pub pour gagner un peu de tune #pouvoirdachatterriblementen baisse

Nitro_Politic 01/11/2014 16:39

Pour que la Gauche revienne un jour, il faudra être plus vigilant et exigeant dans le choix de nos élus, il y a eu un sacré laisser-aller depuis 30 ans. Les banquiers chez les banquiers et ce sera parfait pour tout le monde. ;)

Pour la pub, ça va me forcer à réécrire des conneries, merci pour le tuyau.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents