De Nitro-Politic

Humaniste, pas de facade, je n'ai pas de programme politique à vendre et ne vise aucun poste d'élu. Si vous me cherchez, regardez à Gauche.


L'après Hollande

Publié par Nitro_Politic sur 28 Août 2014, 03:24am

Catégories : #François Hollande, #politique, #Looser, #La Groite

Le moment est grave. Inutile de rappeler les errements et les silences complices de nos politiciens sur les crimes à Gaza, la chasse aux familles Roms et les résultats désastreux de la promotion de l’auto-défense durant l’été, je vais ici parler de la catastrophe Hollande.

C’est vrai, j’avais qu’à me bouger le cul cet été pour parler des sujets qui emmerdent les rédactions et les journalistes en vacances.

Je viens donc ici pour parler de cet individu qui a menti aux français pour devenir calife, non je ne parlerais pas de M. Valls, mais de François Hollande.

Je n’ai jamais porté cet individu dans mon cœur, je crois qu’il a volontairement fait perdre Ségolène Royal en 2007 (avec son réseau d’élus et la thune de DSK) pour se présenter en 2012, et pourtant j’ai voté pour lui en 2011 une fois et en 2012 deux fois.

Il n’est plus temps de parler de ses reniements, mais bien de ses mensonges, de ses fourberies, de ses manipulations. François Hollande est menteur, pas menteur comme un Sarkozy, pire, menteur compulsif dans la trahison de ceux qui lui ont permis de devenir calife.

L'après Hollande

François Hollande a beaucoup fait écrire autour de lui, il a gravé dans le marbre des promesses, des pensées, des engagements, (je conseille la lecture de ce roman « le rêve français ») et ensuite il est devenu président de la République.
Mais quel président ?


Enfin bref, j’arrête là la liste des trahisons du premier secrétaire du Parti Socialiste le plus menteur de la 5ème République.

Nous avons, je veux dire nous autres sympathisants et militants de gauche, un énorme problème avec François Hollande. La question n’est pas : est-il de gauche ? Les faits démontrent que non, c’était un activiste libéral dormant. La question est : comment se débarrasser de François Hollande sans avoir la droite, ou pire encore M. Valls, à sa place ?

Solution 1 : garder Valls II ou III ou IV

La continuation de Raffarin, Villepin, Fillon... (Et du karcher)
La progression du Front nationaliste pour affaiblir l’adversaire supposé.
L’acceptation du travail pénible pour le redressement du CAC
Le vote utile, la peur des étrangers, l’habitude.

Solution 2 : la dissolution demain

Nous aurons 20% de soclib (par obligation gouvernementale), 35% de maffieux UMPistes (par obligations familiales), 25% de fachos (qui peuvent venir des fans de la sécu sarkovallsienne ou des tarés de la droite folle) et 20% de démocrates (dans le sens littéral). La majorité de la population de gauche restant à la maison le jour du vote.

Solution 3 : la répartition

L’évidence d’une réflexion collective sur l’intérêt de la croissance sans répartition s’impose à toutes les femmes et les hommes de gauche « classique », n’en déplaise au banquier d’affaires qui nous fait office de ministre des finances.

Aparté « Ségolène Royal disait, avant de devenir l’ombre de son ombre dans ce gouvernement d’arrivistes décomplexés, qu’il fallait de l’ordre juste. J’avais compris à cette époque ou je me battais pour qu’elle devienne présidente contre le calife Sarkozy, que cela voulait dire justice pour tous. Elle a choisi de rejoindre le calife menteur devenu président, je garde pour moi cette idée de justice. »

De retour en solution 3, l’improbable, celle qui n’aura aucun écho dans Libé, Le Monde et encore moins dans le Nouvel Obs. La solution sans pub, sans sponsors est simplement inimaginable pour cette presse qui utilise outrageusement l’étiquette de gauche pour promotionner ses fossoyeurs.

Il n’y a qu’une solution pour se débarrasser de François Hollande et M.Valls, les fraudeurs de la gauche, c’est un accord immédiat entre les dernières forces de la gauche. Dans quelques mois il sera trop tard.

Pas de tergiversations avec François Hollande et sa garde, il est fourbe et rien de bon n’en sortira. 2017 c’est demain.

 

Pour les pipes de M. Valls au Medef, je garde ça pour moi, mais c'est dans les tuyaux.
Et pardon pour la pub merdique en haut du blog, c'est aussi un aléa du numérique vu par les con(ne)s.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

UnGarsDeGauche 28/08/2014 13:13

Je vais dire quelque chose qui risque de me valoir pas mal d'inimitiés !!

Il sera toujours meilleur pour notre démocratie d'avoir un gouvernement #UMP qui fait un politique néolib plutôt qu'un gouvernement #PS qui fait la même. En ce moment, on tue l'économie ET la démocratie.
Et sous un gouvernement #UMP durant 2 ans, avec un #PS moribond, l'autre gauche pourra mieux s'organiser, se rassembler et faire passer son message. Si on reste dans cette config, la seule possibilité sera un second tour UMP/FN !
Donc, #dissolution !

Rosaelle 28/08/2014 06:35

Le fossoyeur de la gauche: Quelque part, oui, on lui a trouvé une fonction...contente de te lire.Bonne journée à toi!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents