De Nitro-Politic

Humaniste, pas de facade, je n'ai pas de programme politique à vendre et ne vise aucun poste d'élu. Si vous me cherchez, regardez à Gauche.


La télévision politique qu'on ne veut plus ni voir ni entendre #DPDA

Publié par Nitro_Politic sur 7 Février 2014, 11:27am

Catégories : #politique, #Médias, #France2, #Manuel Valls, #Diversité, #égalité, #extrême droite

Quelle idée ai-je eu hier soir de regarder la grand-messe politique de la télévision publique française ?

La télévision politique qu'on ne veut plus ni voir ni entendre #DPDA

Pourtant j’étais prévenu, un ami twittos m’avait même transmis le programme des réjouissances de DPDA, un panel d’invité triés sur le volet et très représentatif de la France du XXIème siècle, non « j’déconne » bien sûr, regardez sur la gauche.

Attention le sujet est sérieux, il s’agit de causer INSECURITE et de son pendant journalistique obligatoire depuis des années: l’IMMIGRATION. Ce serait bête de perdre ce filon de l’amalgame fastoche qui fait le succès des émissions politiques sur toutes les ondes.

Je disais donc que c’était sérieux, alors France Télévision a sorti les experts de la chose, je veux dire 9 hommes et 2 femmes (j’évite de parler d’Alba Ventura qui semblait avoir été appelée en catastrophe, juste pour dire tout le bien qu’elle pensait du magnifique présidentiable). Aucune femme politique ne semble capable, aux yeux et aux oreilles du service public, de parler des sujets SERIEUX ?

Ne cherchons pas trop non plus la diversité, seule Samira Gerrouj de l’association ACLEFEU était présente sur le plateau et pour parler de quoi ? D’insécurité bien sûr, pas question de parler d’intégration ou d’immigration avec la diversité, je vous dis qu’il s’agit de sujets SERIEUX enfin.

Sur le fond du show politique que dire ? Déjà dimanche Canal + avait consacré l’intégralité de son programme #LeSupplément à Manuel Valls, deux longues heures de calinothérapie pour réconforter le candidat perpétuel en chute libre dans ses sondages. #DPDA et l’ami des puissants David Pujadas y ont ajouté trois très longues heures de réclame.

Absolument rien ne justifiait cette surexposition télévisuelle, j’ai souvenir d’un récent DPDA ou Arnaud Montebourg, venant parler des sujets qui préoccupent  largement les français (emploi, et ré industrialisation) avait dû partager le plateau de DPDA avec Pierre Moscovici. Pourquoi ce traitement particulier pour le ministre de l’intérieur ? Décidément les mauvaises manières apprises pendant les dix années du « karcher » et du ministère de l’identité nationaliste ont la vie dure sur France 2.

Manuel Valls nous a balancé "je me retrouve souvent dans les écrits de Finkielkraut...", vous savez le philosophe perdu du sarkozysme décomplexé, le même Finkie qui nous a donné à entendre hier soir du « droit du sang » ou du « français de souche ».
Manuel Valls encore, nous a expliqué ce qu’était sa bonne immigration, celle de la sélection par les diplômes. Je pensais à des temps pas si éloignés ou toute la gauche s’opposait à toute forme de sélection à l’école, mais ça c’était avant.
Nous aurions pu attendre du service public de retrouver face au ministre de l’intérieur un ou une représentant(e) du collectif Romeurope ou de la Ligue des Droits de l’Homme, mais non, pour évoquer l’immigration nous avons eu Florian Philippot, l’Enarque frontiste et ses phrases toutes faites (Avec un rire tout de même sur son intervention SNOWDEN).

La télévision politique qu'on ne veut plus ni voir ni entendre #DPDA

Superbe #CroisonsLes Pujavalls de @GuillaumeTC hier soir durant #DPDA qu'il me prête très gentiment.

Après un Moscovici / Le Pen toujours sur France 2 lundi (#Motscroisés), il est insupportable que la gauche, celle des droits de l’homme et de l’égalité républicaine ne soit pas conviée pour porter un regard différent du gouvernement ou de l’extrême droite.

Cette télévision n’informe pas, elle ne sert qu’à mettre en valeur tel ou tel politique sans respect de l’égalité femme/homme et ne représente en rien la diversité de la France. C’est désespérant.

 

A lire ou à relire:

- Ce qu’il faut retenir de Manuel Valls à "DPDA" par France TV
- Traitement des populations Roms en France en 2013. Le recensement de la honte.
- La chienlit d'extrême droite ne date pas du 11 novembre 2013 (Avec Pujadas dedans)
- Hollande patauge en sarkozye

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
ni qui ni quoi, en route !

Ni chèvre ni chou
y es-tu ?
Ni figue ni raisin
plouf !
Ni ouaf ni miaou
ronron !
Ni chaud ni froid
oui-da ! Marre !
Niche nichon
couché !
Ni oui ni non
allô !
Nid de poule ni d'aigle
alouette !
Nid d'Ève ni d'Adam
d'acier !
Ni vu ni connu
hue !
Ni bar ni blues
peep-show ?
Ni long ni bas
jambe de bois !
Ni trop ni trou
boum !
Ni go ni stop
a cop !
ni veau ni vache
bouse !
Nixe nixe
los ! Os maous !
Ni jacques ni Jacques
le bazar !
Nyx nox nyctalope
nique ta mère !
Ni trou-de-balle ni balai de crin
bio-plouf ?
Ni pomme ni poire
pépin ?
Ni queue ni tête
coupé !

Car ni le lilas croît
ni la rose ne pousse
comme Rose et Lila
et rousse et brune
mais non sur la lande
en grosses plates bandes
Oui ! sans notaire !
en bas de chez moi


Alors que jeff

Non, Jef, t´es pas tout seul
Mais arrête de pleurer
Comme ça devant tout l’monde
Parce qu´une demi-vieille
Parce qu´une fausse blonde
T´a relaissé tomber
Non, Jef, t´es pas tout seul
Mais tu sais qu’tu m’fais honte
A sangloter comme ça
Bêtement devant tout l’monde
Parce qu´une trois quarts putain
T´a claqué dans les mains
Non, Jef, t´es pas tout seul
Mais tu fais honte à voir
Les gens se paient not’ tête
Foutons l’camp de c’trottoir
Viens, Jef, viens, viens, viens!
viens jeff ! Allez jeff !

Allons au bar-tabac
faire un constat
de dégâts des eaux
La rose et le lilas
c'est pas pour toi
Toi t'es doux comme
un agneau sur le Marché
et fort comme un pilier
des colonies-nids
sans moule ni crevette
ni viet ni soviet
Toi t'as grosse langue
et large assiette
T'es le gars de la Marine

déodorante !
Répondre
S
Je ne savais pas que Valls avait déclaré ""je me retrouve souvent dans les écrits de Finkielkraut.." Le même philosophe de caste qui déclara que les manifestants contre le CPE (contrat premier esclavage) du sinistre paon Villepin, montrait juste qu'un désir immature les tenait. Et le même évidemment à droite, d'un élitisme puant et forcené. Je crois que je vais faire un enjeu national de mes municipales où s'affrontent deux roses tentés par la gamelle, un vioque et une mature.
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents